Vous regrettez votre tatouage ? Découvrez la solution Picosure

Vous voulez effacer votre tatouage ?

 

Un tatouage c’est pour la vie… ou presque. En effet, le nombre de détatouage est en croissance de 440% dans le monde depuis dix ans, ce qui prouve qu’il y a de plus en plus tatoués “repentis”.

Vous regrettez votre tatouage ?

Un tatouage, c’est pour la vie… ou presque, puisque le nombre de « détatouages » est en croissance de 440% dans le monde depuis dix ans, ce qui prouve qu’il y a de en plus de tatoués « repentis ». L’engouement actuel pour le tatouage, phénoménal, s’accompagne donc d’une vague non moins phénoménale d’effacements des tatouages. Difficile en effet d’arborer sur le biceps un dessin gravé à l’adolescence et devenu un peu niais passé quarante ans. Les techniques pour faire disparaître un tatouage ont considérablement progressé. L’une d’elles, le laser Picosure, représente la dernière technologie en matière de détatouage. Fini les résultats en forme de dessins aux contours barbouillés et aux couleurs délavées, obtenus au prix de séances douloureuses, longues et répétées. Présentation de la technique de dernière génération qui vous sauvera peut-être la mise.

 

A quoi correspond un tatouage ?

Rappelons d’abord ce qu’est un tatouage : c’est l’incrustation d’encre de couleur dans le derme, à une profondeur de 1 à 2 millimètres à l’aide d’une aiguille appelée dermographe. Cette encre est la plupart du temps synthétique afin de mieux résister aux réactions de défense du corps et souvent à base d’oxydes de métaux (de fer, de chrome, de cuivre…, en fonction de sa couleur). En l’absence de réglementation en matière de qualité des pigments utilisés, l’innocuité des encres est loin d’être garantie, certaines s’avérant allergènes, photo-sensibilisantes ; elles sont parfois à base de plomb ou de mercure et donc dangereuses pour la santé.

 

Qu’est-ce qu’un « détatouage » ?

Le détatouage est l’opération consistant à supprimer un tatouage en faisant disparaître les encres incrustées dans le derme. Il permet non seulement d’effacer le motif regretté, mais également de résoudre un problème d’intolérance aux encres utilisées. Ce n’est pas une opération anodine et d’ailleurs, en France, seuls des médecins sont autorisés à pratiquer cette intervention.

Les encres des tatouages sont composées de particules trop grosses ou trop complexes pour être éliminées naturellement par le corps, et c’est d’ailleurs tout leur intérêt, cette caractéristique garantissant la pérennité du motif sur la peau. Il est donc en théorie difficile de les supprimer sans laisser de trace.  Le principe du détatouage repose donc sur la fragmentation ou la destruction de ces particules, afin qu’elles puissent être digérées par les phagocytes, cellules qui permettent l’élimination des déchets pigmentaires.

 

La solution laser Picosure

Une des meilleures solutions de détatouage aujourd’hui est le laser  de dernière génération de la marque Picosure. Ses atouts par rapport aux autres lasers sont nombreux et déterminent un véritable saut qualitatif dans le détatouage.

 

Un détatouage plus rapide et moins douloureux

Le laser Picosure est une sorte de stylo relié à un dispositif électronique qui émet un rayon de lumière sur le tatouage à supprimer. Plus puissant que les autres lasers, il est moins douloureux mais la sensation reste malgré tout sensible.

Grâce à la délivrance ultra-rapide d’énergie concentrée et de haute puissance, le laser Picosure permet de dégrader les pigments en fines particules. Cette élimination plus facile des pigments  permet  un effacement du tatouage bien plus rapide qu’avec les autres techniques, avec  un nombre de séances réduit et un délai raccourci entre les séances. Ainsi, alors que la majorité des lasers nécessitent un délai allant jusqu’à presque deux ans pour venir à bout des pigments, avec le laser Picosure une moyenne de 7 à 10 séances suffisent, espacées de 4 à 6 semaines au lieu de 2 à 3 mois, soit un délai de 10 mois.

 

Un champ d’action et une efficacité sur les couleurs plus larges

Grâce aux nouvelles pièces à main du laser Picosure dont s’est équipé le service Saint-Lazare, nous pouvons désormais traiter tous les types de peau même les peaux foncées sans risque de dépigmentation.

De même, on est désormais capable de venir à bout de la majorité des tatouages et de toutes les couleurs, y compris le rouge.

Aujourd’hui grâces aux nouvelles pièces à main, Picosure est le seul laser capable d’effacer toutes les couleurs de tatouages, sur tous les phototypes.

 

Des effets secondaires réduits

Alors que les autres lasers provoquent souvent des effets secondaires, le risque de formation de croûtes superficielles, d’oedèmes ou autres effets indésirables est minimisé avec le laser Picosure. Le patient repart avec une crème réparatrice à appliquer pendant quinze jours afin d’accélérer la cicatrisation.

Le laser Picosure ne laisse pas de cicatrice post-acte ou de « tatouage fantôme », trace très claire et en relief du tatouage d’origine dues à des lasers de trop faible puissance. Si votre peau cicatrice habituellement mal, il reste néanmoins un risque de cicatrice chéloïde, c’est-à-dire présentant une légère excroissance du derme.

 

Les contre-indications et précautions

Si vous avez la peau bronzée ou que vous êtes enceinte, ce n’est pas le moment d’enlever vos tatouages.

Pendant le mois qui précède la séance, n’exposez pas au soleil la zone à traiter. Cinq jours avant, n’absorbez plus de médicaments photo-sensibilisants. Une heure ou deux avant, appliquez une crème anesthésiante sur votre tatouage et, idéalement, protégez-le avec du film alimentaire pour que améliorer l’action de la crème.

Après ces séances, le médecin vous interdira de vous exposer au soleil pendant plus d’un mois.

 

Dr J.K.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *