Gynécologie esthétique


Gynécologie esthétique

De quoi s’agit-il ?

Les bénéfices de la médecine esthétique sont vastes. Elle permet de traiter bon nombre de zones du corps, parmi lesquelles les parties intimes de la femme. C’est ce qu’on appelle la médecine esthétique intime. En effet, plus fragiles et plus sensibles aux agressions que d’autres régions du corps, les zones intimes subissent elles aussi les effets du temps et du vieillissement. Ce qui peut entraîner une atrophie vulvaire avec démangeaisons et difficultés au moment des rapports sexuels.

La médecine esthétique intime apparaît comme la solution idéale pour venir à bout de ces complexes et répondre aux nouvelles attentes des femmes concernant leur intimité.

Elle poursuit les mêmes objectifs que la médecine esthétique en s’attachant à la beauté, au rajeunissement et à la correction de problèmes esthétiques des zones génitales chez la femme. Les actes de médecine esthétique intime reposent pour la plupart, sur des injections d’acide hyaluronique.

La médecine esthétique de l’intime chez la femme demande une réelle écoute, une approche détendue et de la confiance. C’est pourquoi au centre médical St Lazare, nos médecins spécialistes prendront le temps nécessaire pour discuter tranquillement de chaque cas en consultation.

Une évaluation gynécologique et dermatologique sera effectuée par nos médecins spécialistes. Au centre médical St-Lazare, nous travaillions en étroite collaboration avec toute notre équipe médicale présente au sein du centre (gynécologues, sexologues) pour répondre au mieux à vos attentes et compléter votre prise en charge.

Différents actes se distinguent lorsqu’on parle de médecine esthétique intime. Au centre médical St-Lazare,on en propose plusieurs: il s’agit de la réhydratation vaginale, du traitement des cicatrices au niveau de la sphère génitale, de l’augmentation du volume des grandes lèvres et de la stimulation du point G.

De manière générale, les précautions à prendre avant  des injections au niveau de la sphère intime de la femme sont :
– Eviter la prise d’anticoagulant et d’aspirine, 10 jours avant la séance
– Utiliser des ovules que votre médecin vous prescrira, trois jours avant la séance afin d’éviter tout risque d’infection.

Après l’un de ces traitements, vous devez:
– Eviter de fréquenter des lieux publics humides (piscine, jacuzzi, hammam…) pendant au moins 10 jours.
– Eviter tout rapport sexuel pendant 5 jours
– Eviter dans les jours qui suivront, les activités générant une pression de la zone traitée (équitation, vélo…)

Les effets secondaires sont rares : des réactions inflammatoires transitoires, telles que rougeurs et gonflements peuvent survenir dans certains cas.

Enfin comme tout traitement médical, ces injections présentent des contre-indications. Elles ne doivent pas être utilisées :
– Dans la zone clitoridienne et dans les zones proches de l’urètre
– Si vous êtes sujettes à une hypersensibilité aux composants du produit
– Si vous avez une infection vulvo-vaginale préexistante
– Si vous êtes enceinte, allaitante ou pendant vos règles
– Si vous avez tendance à développer des cicatrices hypertrophiques.