Le Botox

Le Botox (ou toxine botulique)

 

Pour atténuer les rides d’expression : les injections de botox.

Pour atténuer les rides d’expression : les injections de toxine botulique

Pour adoucir un visage marqué par des rides d’expression, la médecine esthétique met à votre disposition un traitement simple, efficace et éprouvé : les injections de toxine botulique, mieux connue sous le nom de la marque leader qui le commercialise : le Botox, devenu nom générique du produit.

Le Botox ou « toxine botulique » : un produit exploité par la médecine depuis 1970

La toxine botulique est dérivée d’une toxine sécrétée par une bactérie, le clostridium botulinum, responsable du « botulisme ». Mais pour être utilisée en cosmétique ou thérapeutique, cette toxine est purifiée vingt-sept fois. Elle devient donc inoffensive tout en conservant sa propriété intéressante : la capacité de bloquer l’action des nerfs responsables de l’activité des muscles. Cette propriété est connue depuis longtemps et exploitée depuis 1970 en médecine pour détendre les muscles qui sont en contraction constante et corriger ainsi strabismes, torticolis ou autres crispations du visage…
La médecine esthétique en a fait son produit de référence pour traiter les rides d’expression. La toxine botulique utilisée est très diluée et permet des interventions tout en finesse sur le visage, sans aucun danger pour le patient.

 

Indications du Botox ou toxine botulique

Le Botox ou toxine botulique est très efficace sur les rides mécaniques dites « d’expression ».
Ces rides résultent des contractions répétées que vos émotions imposent au fil du temps à vos muscles peauciers : sourire, étonnement, contrariété, inquiétude… Ces milliers de crispations font l’expressivité de votre visage mais à terme, elles impriment malheureusement profondément leurs marques. Ces rides finissent par être apparentes même sur un visage impassible et vous donneront constamment un air mécontent, sévère ou soucieux.
Les injections de toxine botulique permettent de relâcher les muscles peauciers responsables de ces rides d’expression :

– rides du lion entre vos deux yeux (rides du froncement, rides verticales, inter-sourcilières ou glabellaires),
– rides horizontales du front,
– rides de la patte d’oie, aux coins externes de l’œil,
– plis disgracieux au niveau du nez, du menton ou du cou.

Mais ce n’est pas le seul effet bénéfique du Botox : en affaiblissant ces muscles, la toxine botulique stoppe également leur développement et a donc un effet préventif des marques de vieillissement.

Déroulement de l’intervention

La toxine botulique est dérivée d’une toxine sécrétée par une bactérie, le clostridium botulinum, responsable du « botulisme ». Mais pour être utilisée en cosmétique ou thérapeutique, cette toxine est purifiée vingt-sept fois. Elle devient donc inoffensive tout en conservant sa propriété intéressante : la capacité de bloquer l’action des nerfs responsables de l’activité des muscles. Cette propriété est connue depuis longtemps et exploitée depuis 1970 en médecine pour détendre les muscles qui sont en
contraction constante et corriger ainsi strabismes, torticolis ou autres crispations du visage…
La médecine esthétique en a fait son produit de référence pour traiter les rides d’expression. La toxine botulique utilisée est très diluée et permet des interventions tout en finesse sur le visage, sans aucun danger pour le patient.

Retrouvez toutes les questions liées au botox depuis notre Foire aux questions.

One Response

  1. Bonjour.
    Est ce qu’ avec une polyarthrite rumathoide je peux faire des du intox. Ou est ce déconseillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *