Botox : plusieurs produits


Toxine botulique : à chaque usage son produit

Rappelons que la toxine botulique, de la classe des médicaments appelés agents neuromusculaires paralytiques, relaxe les muscles dans lesquels elle est injectée. Elle est utilisée à des fins esthétiques pour effacer les rides du visage et réduire le volume de certains muscles. Pour affiner son action, les laboratoires pharmaceutiques ont décliné le produit de base en plusieurs variantes toujours plus adaptées aux attentes des clients.

L’usage voudrait que l’on parle de toxine botulique plutôt que de « Botox » qui désigne une marque parmi d’autres. Voici les différents produits actuels et leurs applications en médecine esthétique.

Trois produits sont autorisés pour un usage esthétique : L’Azzalure (Laboratoire Galderma), le Vistabel (Allegan) et le Bocouture (Merz). Ces trois toxines botuliques ont des propriétés distinctes mais elles présentent toutes les mêmes normes de sécurité.

C’est le médecin esthétique qui choisit la marque et la dose adéquates en fonction du résultat qu’il souhaite obtenir. Au Cosem Saint-Lazare, nous avons les trois produits afin de toujours pouvoir apporter une réponse à la demande des patients.

 

Faisons le point sur deux des toxines botuliques parmi les plus utilisées :

L’Azzalure, du laboratoire Allergan, pour obtenir un effet puissant

Le médecin injectera plutôt de l’Azzalure dans trois cas de figure :

– Le patient a des rides très marquées et/ou un front hypertonique,

– Le patient souhaite un blocage important et de longue durée de ses muscles faciaux,

– Le patient souhaite réduire la largeur de sa mâchoire, due à des muscles masseter trop puissants.

L’Azzalure est en effet capable de bloquer même les muscles les plus toniques tels que ceux qui marquent la ride du lion ou définissent la largeur de la mâchoire. En revanche, étant donné qu’il a la particularité de se diffuser au-delà du point d’injection, il ne permet pas au médecin de maîtriser ses effets tout en finesse. Un mauvais dosage ou un choix de points d’injections peu judicieux risquent de provoquer un aspect figé du visage.

Le Vistadel, des laboratoires Allergan, pour conserver un maximum d’expressivité

Plus doux que l’Azzalure, le Vistadel provoque un blocage musculaire moins marqué mais plus transitoire. Son action étant très localisée autour du point d’injection, il permet au médecin esthétique une plus grande précision dans le geste. C’est la raison pour laquelle il peut être utilisé pour toutes les ridules, rides et sillons, notamment ceux du bas du visage tels que :

– Les plis d’amertume,

– Les muscles du cou responsables du « cou de dindon »,

– Le sillon horizontal du menton formant le « menton de sorcière » qui contribue à l’évolution des commissures des lèvres penchées.

 

Le prix des différents produits

Il y a peu de différence de prix entre les trois produits. Au service esthétique du Cosem Saint-Lazare, les tarifs sont compris entre 350 à 420€ en fonction du produit utilisé.