Rhinoplastie médicale


La rhinoplastie médicale

Aujourd’hui nous nous tournons de plus en plus vers des techniques de moins en moins invasives pour corriger des problèmes esthétiques. C’est le cas pour certains défauts esthétiques du nez qu’il est possible de corriger sans passer par la chirurgie: c’est ce qu’on appelle la rhinoplastie médicale. Il va s’agir d’injecter une certaine quantité d’acide hyaluronique afin d’améliorer des défauts visibles (remontée la pointe du nez, gommer une bosse, amélioration votre profil) à la différence des défauts internes tels qu’une déviation de cloison nasale. Le résultat final dure en moyenne entre 12 et 16 mois.

Comment se déroule la séance ?

Votre médecin esthétique vous recevra lors d’une première consultation afin de vérifier l’indication de la rhinoplastie médicale. Il examinera votre nez de face, de profil, puis écoutera votre demande pour répondre au mieux à vos attentes.
Un devis vous sera remis. Si vous êtes d’accord avec le plan de traitement proposé, la séance sera programmée. Pour plus de confort pendant la séance, une crème anesthésiante pourra être appliquée 30 minutes avant l’injection.
La séance dure en moyenne 30 minutes et est de surcroit quasi indolore grâce à la présence de lidocaïne dans la seringue du produit injecté.

 

Quelles sont les précautions à prendre avant une rhinoplastie médicale ?

La procédure est sûre et utiliser depuis de nombreuses années en médecine esthétique. D’autant plus que le produit injecté, l’acide hyaluronique, est une substance naturellement produite par votre corps. Il y a donc quasiment aucun risque de réaction allergique au produit.
Les seules précautions pré-traitement sont d’éviter la prise de médicaments anti-coagulants et / ou anti-inflammatoires ainsi que la vitamine C et Omega 3.
Ces deux précautions permettent de limiter le risque d’hématome après le traitement.

Quelles sont les précautions à prendre après une rhinoplastie médicale ?

Quoi qu’il arrive, votre médecin esthétique vous recevra en visite de contrôle post rhinoplastie médicale, 15 jours après la séance. Si nécessaire, une retouche pourra être effectuée car l’oedème aura complètement disparu.
Entre les deux consultations, il faudra éviter de porter des lunettes si elles se retrouvent sur la zone injectée. Cela risquerait de déplacer le produit fraichement injecté.

Quelles sont les contre-indications liées à la rhinoplastie médicale ?

Parmi les contre-indications à la rhinoplastie médicale, on peut citer:
– maladies auto-immunes évolutives
– antécédents d’allergies au produit injecté
– maladies inflammatoires chroniques
– patient qui prendrait un traitement anti-coagulant avec l’impossibilité de le stopper

 

Quel est le tarif de la rhinoplastie médicale ?

Afin de connaitre le tarif exact de l’intervention sur votre nez, la première consultation est obligatoire. C’est lors de celle-ci que le praticien pourra évaluer la quantité de produit nécessaire. Sachez en moyenne que le tarif se situe entre 400 et 600€ pour une rhinoplastie médicale.

La microgreffe de sourcils

Différents facteurs peuvent être à l’origine d’une perte totale ou partielle des sourcils :
– une épilation excessive
– des dérèglements hormonaux
– la ménopause
– des maladies qui nécessiteraient le recours à la chimiothérapie
– des maladies comme la pelade
– des cicatrices au niveau de cette zone du visage…

Bien qu’aujourd’hui le recours au maquillage permanent ou semi permanent soit le plus fréquent, la recherche médicale a permis de développer une technique révolutionnaire: la microgreffe de sourcil.
Celle-ci permet aux patients de retrouver un regard harmonieux, en une seule séance sans subir les désagréments liés à la désintégration des pigments du maquillage permanent (résidus oranges ou bleus).

Au service de médecine esthétique du centre médical Saint Lazare, nos médecins experts en  microgreffe sauront vous prendre en charge de la manière la plus professionnelle possible et en toute sécurité pour répondre le plus justement à vos attentes.

Comment se déroule cet acte?

Toutes les microgreffes sont obligatoirement précédées d’une consultation avec un médecin spécialiste. Celle-ci permettra au médecin de vérifier que vous êtes une bonne indication et de définir ensemble une nouvelle ligne de sourcils qui respectera l’harmonie de votre visage.

La microgreffe de sourcils est réalisé sous anesthésie locale et sera indolore. Le médecin prélèvera les greffons à l’arrière de votre tête grâce à  un tout petit prélèvement qui sera à terme totalement invisible. La cicatrice ne se verra pas car elle sera dissimulée parmi les cheveux. Des greffons seront créés à partir de la bandelette préalablement prélevée (bulbe, racine et poil).
Le docteur se chargera de réimplanter un à un les greffons selon la ligne sourcilière définies auparavant, grâce aux micro-incisions réalisées au préalable.

Quelles sont les suites d’une microgreffe de sourcils?

La  microgreffe de sourcil de sourcils est une intervention légère car elle ne présente que quelques suites post-acte.
En effet, un oedème et quelques éventuels bleus peuvent apparaître entre 24 et 48 heures après la microgreffe, qui se résorberont après une semaine environ. De même, il peut arriver que des croûtes se forment après 2 à 3 jours mais au bout d’une dizaine de jours, elles disparaîtront complètement. Même si quelques poils issus des greffons implantés peuvent tomber, cela n’affectera pas la repousse des futurs poils qui se fera entre le 4ème et le 6ème mois.

A partir de quand pourra-t-on observer les résultats ?

Vous obtiendrez les résultats définitifs après six mois environ.
Dans les premiers temps, la nouvelle repousse devra être régulièrement entretenue en les coupant aux ciseaux. En effet, il ne faut pas oublier que les greffons implantés sont des cheveux. Mais petit à petit, ils vont s’adapter à leur nouveau milieu et à leur nouvelle fonction pour se rapprocher naturellement d’un poil de sourcil.

Quelques conseils :

– Évitez de prendre tout médicament à base d’aspirine afin de prévenir le risque de bleus post-acte.
– Vous pouvez également prendre de l’Arnica en granules, quelques jours avant l’acte afin d’éviter le risque d’hématomes.
– Évitez le soleil au moins 8 semaines avant l’acte, puis après, tout le long de la cicatrisation
– Il faudra également éviter le port d’un casque (moto, scooter…) après la greffe.