Acide hyaluronique et toxine botulique : quelle différences ?


Acide hyaluronique et toxine botulique : quelle différences ?

Acide hyaluronique et toxine botulique sont deux produits phares de la médecine esthétique, utilisés pour rajeunir le visage et repousser les stigmates du temps. En revanche, leurs modes d’action et les problématiques spécifiques auxquelles ils répondent sont différents mais complémentaires.

 

Quel usage pour la toxine botulique ?

La toxine botulique, mieux connue sous le nom de marque Botox® est une toxine sécrétée par une bactérie, le Clostridium botulinum dont l’action paralyse les muscles. Dans le cadre de la médecine esthétique, la toxine botulique est injectée en très faibles doses dans les muscles peauciers, qu’elle relaxe et affaiblit. Le résultat est une diminution des rides d’expression et le ralentissement de la formation de nouvelles rides. La toxine botulique a ainsi un double rôle de correction et de prévention des rides.
Les applications de la toxine botulique sont nombreuses : elle est efficace sur tous les muscles qui, en se contractant à répétition, créent et entretiennent vos rides d’expression. Les zones classiquement ciblées sont ainsi les rides des pattes d’oie du coin de l’œil, la « ride du lion » qui se fronce entre les deux sourcils, les rides horizontales du front qui vous font un air constamment préoccupé ou fâché…

 

Quel usage pour l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique agit quand à lui pour redessiner un visage et lui redonner ses volumes naturels. Composant naturel des tissus humains, l’acide hyaluronique est parfaitement toléré par l’organisme. Grâce à sa capacité à fixer jusqu’à 1000 fois son poids en eau, la molécule d’acide hyaluronique non seulement hydrate les tissus en profondeur mais a des propriétés volumatrices importantes. Injecté dans la peau, il comble les rides et les ridules, redonne du volume aux pommettes et aux tempes, corrige les sillons nasogéniens et repulpe les lèvres ou encore les dos creusés des mains.

 

Le respect de votre expression : l’impératif de votre médecin esthétique !

Tout le talent de votre médecin esthétique sera de corriger vos rides en exploitant le potentiel de ces deux produits et en agissant avec subtilité dans le respect de votre physionomie et de votre expression singulière.
Votre médecin esthétique évitera ainsi à tout prix de figer votre visage avec un excès de toxine botulique ou de vous faire un « baby face » (visage de bébé) avec des injections d’acide hyaluronique réalisées sans discernement.
Ainsi, avant d’injecter la toxine botulique, votre médecin esthétique vous demandera d’exprimer colère, surprise, joie, tristesse… afin de repérer les muscles de votre visage responsables des contractions musculaires qui provoquent et entretiennent vos rides d’expression. La toxine botulique sera injectée uniquement dans les muscles incriminés et dosée précisément.
Il en est de même pour l’acide hyaluronique : votre médecin esthétique utilisera des produits adaptés à chaque besoin : un acide hyaluronique plus épais pour redessiner les pommettes et un autre beaucoup plus fluide pour combler vos ridules par exemple. Il limitera les quantités injectées pour conserver tout le naturel de votre visage.

Ces interventions sont quasi indolores et durent de quelques minutes à une demi-heure. Les résultats sont immédiats pour l’acide hyaluronique et visibles au bout de quelques jours pour la toxine botulique. Ils perdurent de 6 mois à 2 ans selon les patients et les produits utilisés.