Fils tenseurs


Le lifting médical grâce aux fils tenseurs

Le relâchement des tissus du bas du visage et du cou avec l’âge impacte le dessiné de l’ovale qui s’empâte, s’élargit avec apparition de bajoues voire double menton, alors que la peau du cou se fripe et se marque de 2 profondes rides horizontales.

Pour un stade moyennement avancé qui est le plus fréquent, de récentes techniques ont vu le jour tel que les fils pour affiner le bas du visage. Par contre pour un stade non avancé il est possible de combiner injections et fils tenseurs résorbables.

 

Obtenir un effet tenseur du visage sans chirurgie

Le lifting facial non chirurgical par fils tenseurs est une nouvelle technologie médicale où de très fins fils résorbables de polydioxanone (PDO) – qui sont couramment utilisés en chirurgie – sont insérés dans des zones ciblées du derme d’un visage relâché, selon certains axes de tension, pour stimuler la synthèse locale de matrice collagénique et fibroblastique le long de ces fils et s’y substituer au bout de 4 à 6 mois lorsque les fils sont résorbés, produisant un effet tenseur naturel et durable de la peau pour encore 18 à 24 mois.

Lorsque la peau du visage se relâche, le visage prend la forme d’un V renversé, En revanche, lorsque la peau relâchée d’un visage est stimulée par ces fils tenseurs, elle se retend, permettant de restaurer les marqueurs de jeunesse d’un visage, naturellement au départ en forme d’un V.

 

Définition

Face à la demande de plus en plus forte pour des techniques douces de Médecine Esthétique (non chirurgicales) visant à lutter contre les effets du vieillissement, le nombre et la qualité des matériaux injectables a considérablement évolué ces dernières années et leur utilisation est devenue extrêmement fréquente. Les fils tenseurs appartiennent à la classe des dispositifs injectables, leur mise en place ne nécessitant qu’une effraction minime.

 

Technologie

Il s’agit d’introduire dans le derme à l’aide d’une fine aiguille de fins fils résorbables en Polydioxanone (pdo) pour stimuler le collagène et les cellules fibroblastiques , en 4/6 mois les fils sont résorbés et colonisés par du collagène , produisant un effet tenseur.

Une quarantaine de fils tenseurs résorbables sont nécessaires pour retendre un ovale du visage, et autant pour un cou. Cette insertion des fils tenseurs résorbables est très peu douloureuse, et entraine un léger oedème réactionnel de 24 à 72 H qui donne déjà l’effet tenseur dermique que l’on recherche à terme, et ainsi le résultat se voit déjà partiellement à la sortie du cabinet, après quoi il est possible de retourner travailler. De discrets hématomes peuvent survenir et ne peuvent être exclus.

 

Objectifs

L’objectif est de traiter l’affaissement des différentes régions du visage et de repositionner les volumes.
Les régions classiquement traitées sont la pommette, les sillons naso geniens, les bajoues, la commissure des lèvres, l’ovale du visage, la région périorbitaire. La séance peut être complétée par d’autres techniques médicales, lasers, peelings, injection de toxine botulique.
Les disgrâces seront très nettement atténuées par la mise en place des fils, de même la pérennité de la correction est extrêmement variable selon les patients et la correction n’est que temporaire. Le traitement pourra être renouvelé. Le résultat est parfaitement naturel.

 

Résultats

Ils sont immédiatement visibles avec un aspect de la peau déjà retendue grâce au léger oedème réactionnel des les 3 premiers jours. Mais la peau va véritablement commencer à se lifter et se pulper au bout de 15 à 30 jours, donnant déjà un résultat tout à fait appréciable, qui va encore quotidiennement s’améliorer durant les 3 à 4 premiers mois suivant la pose des fils, grâce à la synthèse journalière locale de matrice collagénique et fibroblastique qui va se cumuler le long et autour de ces fils tenseurs résorbables.
Entre le 5ème et le 6ème mois, les fils résorbables vont être totalement résorbés, remplacés par les nouveaux « fils » tenseurs naturellement fabriqués par l’organisme à base de collagène et support fibroblastique, qui va se maintenir en place encore pendant environ 12 mois, soit une durée totale de 18 mois, après quoi le relâchement cutané se réinstalle progressivement. Un entretien régulier avec quelque fils localisés permet d’entretenir et prolonger le résultat dans le temps.
On juge donc le résultat définitif de l’effet lifting des fils tenseurs résorbables vers le 4ème mois. Le but du traitement est d’apporter une amélioration et non pas d’atteindre la perfection.

 

Effets Secondaires

Tout acte médical comporte un certain nombre d’incertitudes et de risques. Ces derniers sont limités en choisissant un praticien qualifié et formé spécifiquement à ces techniques.
Réactions allergiques : exceptionnelles
Réactions locales : oedème, rougeurs, ecchymoses, douleurs.

 

Contre Indications

-Antécédent de Maladies auto-immunes
-Grossesse
-Prise d’anticoagulants
-Granulome
-Relâchement cutané d’indication chirurgical

 

Avantages

-Technique rapide et peu invasive
-Sans anesthésie ou locale en crème
-Pas d’éviction sociale
-Pas de rejets
-Fils totalement résorbables.