Vergetures post-grossesse : Que faire ?


Vergetures post-grossesse : Que faire ?

Les femme enceintes sont très exposées aux vergetures, ces fines stries rouges, violettes ou blanches nacrées qui zèbrent la peau. 30 % des femmes enceintes sont concernées par ces stigmates peu esthétiques et en théorie irréversibles. Heureusement, les techniques de médecine esthétique permettent de gommer quasi complètement ces « cicatrices » disgracieuses.

 

A quoi correspondent les vergetures ?

Plusieurs causes peuvent générer la formation de vergetures : une prise de poids trop rapide qui distend la peau trop brutalement, un afflux hormonal important ou la prise de corticoïdes.

Les femmes enceintes sont bien sûr soumises aux deux premières qui ont pour effet de casser les fibroblastes, cellules de la peau responsables de son élasticité. Le long de la ligne de ces fibroblastes, la couleur du derme est modifiée et il se crée une petite dépression de matière sous la peau : c’est une vergeture.

Les vergetures apparaissent souvent sur les zones de tension adipeuse : seins, cuisses, mollets, ventre, les hanches, fesses, bras mais aussi sur le décolleté.

D’abord de couleur foncé, elles blanchissent avec le temps et deviennent alors plus difficile à effacer. Alors que les vergetures récentes peuvent s’estomper par un traitement à base de vitamine A, interdit aux femmes enceintes, les plus anciennes, dont les cassures sont installées, doivent s’en remettre à l’efficacité de la médecine esthétique.

 

Comment faire disparaître les vergetures ?

Deux méthodes ont fait leur preuve.

 La carboxythérapie :

Du gaz carbonique médical stérile est injecté le long de la vergeture dans la profondeur de la peau et à sa surface, soulevant légèrement la peau le temps de la séance pour ensuite se dissoudre très vite. Le but est d’augmenter le débit sanguin donc d’oxygéner les tissus incriminés afin de stimuler les fibroblastes et de favoriser une repigmentation locale. Les fibroblastes boostés produisent alors de l’élastine et du collagène qui redensifient la peau, comblant les creux de matière. La peau retrouve élasticité et tonicité, elle est moins fripée ; la ligne visible de la vergeture s’estompe jusqu’à presque se fondre dans la peau.

La durée de la séance est fonction de l’importances des vergetures à traiter.

Les résultats sont visibles progressivement mais dès la troisième séance. Pour un résultat optimal, comptez  dix séances espacées de dix jours.

La grossesse est la seule contre-indication et cette technique donne d’excellents résultats sur les peaux foncées.

Le coût : 80 € la séance.

 

Le Laser ICON

Le laser ICON est un appareil de type laser non ablatif fractionné. Il permet de chauffer la peau à l’aide de photons lumineux diffusés par impulsion. Cette action thermique cible les fibroblastes au niveau des vergetures qui, en réaction, produisent du collagène. La peau est régénérée, la dépression de matière comblée et la couleur de la vergeture très atténuée.

L’utilisation d’une crème anesthésiante avant la séance atténue la sensation d’échauffement.

Quatre séances sont recommandées, espacées d’un mois, pour parvenir à un résultat optimal.

 Le coût: à partir de 180€ la séance.

Ces deux méthodes sont disponibles au centre Cosem Saint-Lazare. Seul votre médecin esthétique saura vous conseiller le bon traitement.