Epilation définitive


Epilation définitive au laser, pour une peau plus nette.

De quoi s’agit-il ?

Une technique prouvée et efficace, l’incontournable de la médecine esthétique, l’épilation laser : elle permet de débarrasser de nombreuses femmes et hommes des complexes liés à une pilosité excessive.

Notre équipe de médecins laséristes, tous diplômés en Diplôme Universitaire de Lasers de la Faculté de Médecine de Paris, sauront vous traiter en s’adaptant aux différents types de peaux, pour vous garantir d’excellents résultats.

Quel type de laser utilise-t-on ?

Nous travaillons avec des lasers de dernières générations : Cynosure Elite MPX, Alexandrite et YAG.

–          Pour les peaux claires (Phototypes I, II, III), on utilisera le laser Alexandrite (755nm)

–          Pour les peaux mates, métissées à noires (Phototypes IV, V, VI), on utilisera le laser N.D Yag (1064nm).

Nous obtenons les meilleurs résultats sur les poils châtains à noirs. Nous n’avons cependant que trop peu d’efficacité sur les poils blancs, blonds, ou roux pour envisager un traitement d’épilation laser définitive. Cependant, une alternative existe pour ces types de poil. En effet, le laser Revlite permet d’épiler, mais pour une durée moindre, les poils blonds, blancs, roux et le duvet (notamment celui situé sur le visage). Le résultat ne sera malheureusement effectif que pendant quelques mois (entre 4 à 6 mois).

phototype

Comment se déroule la séance ?

Lors de votre consultation d’informations auprès d’un médecin lasériste, il vous examinera et vous établira votre devis personnalisé. Il vous donnera alors toutes les informations nécessaires (notamment le nombre de séances) afin que vous puissiez décider en toute connaissance de cause de débuter ou non votre traitement. De plus, à ce devis pourra être joint une ordonnance de crème anesthésiante (Emla) si besoin, en fonction des zones concernées par l’épilation.

Avant chaque séance d’épilation, il faudra prévoir de se raser 3 à 4 jours avant (crème épilatoire et cire sont prohibées) et pour certaines zones, il faudra prévoir l’application de la crème Emla, deux heures avant la séance.

Le médecin lasériste vous équipera de lunettes de protection puis il commencera le traitement. Le médecin estimera votre sensibilité cutanée afin de régler la puissance du laser et d’adapter le traitement à vos caractéristiques personnelles. La durée de la séance dépend évidemment de la zone à traiter.

Les poils détruits par le laser tomberont tout seul sous 10 à 20 jours.

Quels effets a le laser sur le poil ?

Le principe de l’épilation au laser repose sur le fait de détruire le poil par son échauffement. La lumière laser est d’abord absorbée par la mélanine qui compose nos poils. Lorsqu’elles rentrent en contact avec la peau, cela provoque un dégagement de chaleur, qui va permettre alors de détruire le poil et sa racine (le follicule).

L’échauffement commence par la tige brune du poil et se répand par la suite en périphérie pour détruire également la matrice du poil, responsable de sa croissance. Mais pas de panique ! L’échauffement ressenti sur votre peau est compensé par l’utilisation simultanée de puissants systèmes de refroidissement qui protègent votre peau de la chaleur et vous assurent un confort lors des séances d’épilation.

A quelle fréquence effectuer ses séances d’épilation ?

C’est parce que nos poils obéissent à des cycles différents, que le traitement nécessite plusieurs séances, entre 5 et 8, selon la zone concernée.

Au départ, les séances sont espacées de 4 semaines puis au fur et à mesure, elles sont plus espacées en fonction de la réaction de vos poils.

Le laser peut à terme allonger la durée du cycle du poil. C’est la raison pour laquelle, il convient de respecter précisément des temps entre chaque séance de laser (ne pas dépasser 3 mois entre 2 séances).

 

Quelles sont les contre-indications ?

Plusieurs contre-indications existent pour l’épilation au laser :

–          La grossesse

–          Le bronzage, les autobronzants, les UVs

–          La prise de médicaments photo sensibilisants

–          Les compléments alimentaires à base de carotène

Il faut noter également l’inefficacité du laser sur les poils blonds, blancs et roux.

De plus, il faudra également ne pas vous exposer au soleil ou à d’autres sources de bronzage pendant toute la durée du traitement.

 

Le résultat est il vraiment définitif ?

On obtient un résultat qui permet la destruction d’au moins 80% des poils. Ce chiffre est une moyenne, mais dans la majorité des cas, la proportion de poils détruits est quasi totale.

Éventuellement, il sera peut-être souhaitable de prévoir quelques séances dites « d’entretien ». Elles permettront de traiter les poils qui n’auraient pas été détruits lors du traitement initial ou la repousse de quelques poils très fins qui peuvent réapparaître quelques années plus tard.

Enfin il faut être très prudent avec l’épilation au laser du duvet, notamment sur le visage (les pommettes, les joues…). En effet, dans certains cas, le traitement au laser a stimulé la pousse du duvet au lieu de l’éliminer, c’est ce qu’on appelle la repousse paradoxale.

 

ATTENTION: Certains centres indiquent qu’ils pratiquent « l’épilation au laser » avec des équipements utilisant la Lumière Intense Pulsée (IPL). Mais il faut se méfier; les IPL ne SONT PAS des LASERS à proprement parlé. De nombreux laséristes, du monde entier, assurent, d’après leur expérience et leur expertise, que ceux-ci sont moins efficaces et moins fiables que les lasers. Leurs résultats sont souvent modérés et peu significatifs sur les poils fins, et sur le long terme, les séances sont beaucoup plus onéreuses.